Ecoutez nos WebRadios 100% musiques locales :
Rock Jazz Chanson Groove

Le dispositif académique ALTER ÉGAUX propose la réalisation de projets unissant communautés éducatives et associations sociales et culturelles afin de favoriser le partage d’une parole créative entre personnes en situation de pauvreté et élèves.

Objectifs de l’action :

Alors que s’impose la question de la transmission des valeurs de la République, il apparaît qu’il importe de faire vivre ces valeurs à l’école et de développer une pédagogie de projet porteuse de sens pour les élèves au sein de la communauté éducative. En outre, comme le souligne le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » (M. Jean-Paul Delahaye, IGEN, mai 2015), les inégalités sociales s’accentuent actuellement et il est urgent de contribuer à lutter contre les préjugés et les représentations dont sont victimes les plus pauvres. Cette question est de plus en plus aigüe dans notre académie qui connaît « l’un des plus forts taux de pauvreté et de chômage, en particulier chez les jeunes, et de très importants contrastes sociaux et culturels » (Projet d’académie de Montpellier 2015-2018). Le rectorat de Montpellier met en place un dispositif académique intitulé Alter Égaux à destination des enseignants du second degré public et privé. Il s’agit d’impulser, avec le concours d’associations locales, des projets scolaires d’écriture et de partage de la parole entre les élèves (collégiens ou lycéens) et les personnes en situation de pauvreté. Alter Égaux a vocation à rapprocher par des actions concrètes l’école et ceux qui en sont sortis, notamment les jeunes décrocheurs.

Ce dispositif est piloté par l’inspection pédagogique des Lettres en lien étroit avec la mission académique de « Réussite scolaire des enfants en situation de grande pauvreté », la DAVLC (Délégation Académique de la Vie Lycéenne et Collégienne), et en collaboration avec des enseignants missionnés par la DAAC (Délégation Académique aux Arts et à la Culture), le CASNAV (Centre Académique pour la Scolarisation des enfants allophones Nouvellement Arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de Voyageurs) ainsi qu’avec des partenaires associatifs territoriaux.

Les actions, à vocation interdisciplinaire, seront initiées par les professeurs, qui solliciteront les associations régionales compétentes dans les domaines de l’aide sociale et de la culture, pour faire naître une création commune. Les projets proposés par les établissements scolaires ménageront une place à la réflexion sur les formes variées de l’exclusion et de la pauvreté au regard de la richesse – notamment à travers l’histoire, la sociologie, les arts dont la littérature et le cinéma – et se poursuivront par la réalisation d’une ou plusieurs séquences pédagogiques incluant des temps de rencontre, de partage de parole et de création avec des personnes en situation de pauvreté.

Les élèves de la classe de CSVL et leur preofesseure Monique Teillard du lycée Jean Jaurès de St Clément de Rivière vous proposes 4 émissions « la voix du bitume »: des portraits de sans abris en partenariat avec ATD Quart Monde et le collectif Luttopia.

Cette série d’émissions a reçu le premier prix collectif du PRIX DEPARTEMENTAL DE L’EDUCATION CITOYENNE décerné en 2017 par la section de l’Hérault de l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite.

Les partenaires du projet La voix du bitume

Académie de Montpellier
Lycée Jean Jaures Montpellier
ATD quart monde